Mes dernières lectures

Bibliothèque de livres

Et hop, voilà un petit compte-rendu de mes dernières lectures et de ce que j’en ai pensé. Globalement, ce sont tous des livres chouettes que je vous recommande, même si j’en ai préféré certains à d’autres. Je suis plutôt satisfaite de mon rythme de lecture ces derniers temps, mais j’avoue que je me suis pas mal servi de la lecture comme passe-temps pour éviter de réviser mes exams ! La perfection n’existe pas.

Les fourmis – Bernard Werber

Livre Les fourmis de Bernard Werber

C’est le premier livre de Bernard Werber que j’ai lu : oui, j’arrive légèrement après tout le monde ! Les fourmis est divisé en deux univers distincts : celui des hommes et celui des fourmis. Werber nous raconter l’histoire de Jonathan, qui hérite de la maison de son oncle, chercheur en biologie. Il lui est formellement déconseillé de mettre les pieds dans la cave, ce que bien entendu il finit par faire. S’en suivent des péripéties plutôt étranges. Du côté des fourmis, on nous raconte l’histoire de Bel-o-kan, une cité fourmi, et notamment de l’un de ses citoyens, la fourmi 327ème.

J’ai beaucoup aimé, même si le ton m’a plutôt surpris au début. Je m’attendais à quelque chose de très scientifique et de très réaliste, même dans la description du monde des humains, ce qui n’est pas le cas selon moi : les dialogues sont simplistes, les événements surréalistes et les personnages parfois loufoques. Dans la partie des fourmis, c’est tout l’inverse : l’intrigue est parsemée de faits scientifiques et très détaillée. Ce contraste m’a étonné au début, mais j’ai fini par m’y habituer, et j’ai pu apprécier le roman. Je n’ai pas trouvé que Les fourmis était un livre extraordinaire, mais il est plutôt original et mérite d’être lu juste pour le côté scientifique et presque documentaire de l’intrigue sur les fourmis. J’ai presque peur de ces petites bêtes maintenant !

Lire la suite

En mars, j’ai vu…

Après une absence prolongée, pour cause de révisions d’exams (et un peu de flemme aiguë, il faut l’avouer), je reviens avec un article sur les films que j’ai apprécié en mars. J’essaierai par la suite de rédiger ce genre d’articles plus régulièrement pour me forcer un peu à aller au cinéma, car j’ai tendance à déserter les salles obscures en ce moment.

Leonardo DiCaprio dans le film The Revenant

  • The Revenant

La bande annonce de ce film me faisaient saliver depuis quelques temps, et mon acteur préféré avait (enfin) gagné un Oscar pour ce film : je ne pouvais décemment pas bouder The Revenant. Et j’ai bien fait : c’est un film intense, particulier, qui vaut selon moi le coup d’être vu sur grand écran. Véritable épopée à travers les grands espaces de l’Amérique sauvage, le film raconte le périple de Hugh Glass, un trappeur sévèrement blessé et laissé seul par son équipe dans la nature, suite à la trahison d’un des membres du groupe. On le voit donc lutter contre les éléments dans un voyage qui n’est que douleur, douleur et encore douleur (vous allez grimacer d’empathie pendant ce film).

Lire la suite

Mes incontournables à Montréal

Pendant mon année d’échange à Montréal, j’ai eu l’occasion d’arpenter les rues de la ville, de visiter plusieurs quartiers, de me promener dans les parcs… Je vous fais donc ici une petite sélection de mes incontournables à moi, qui ne comprend pas forcément ce que les guides touristiques vous diront de faire absolument (comme le Vieux Port, le Vieux Montréal ou le centre ville), mais plutôt ce que j’ai préféré faire là-bas, et ce qui m’évoque de bons souvenirs.

Comme je l’avais dit dans un autre article, je trouve que Montréal est une ville de quartiers, avec pleins d’endroits différents où il fait bon passer quelques heures pour changer de son atmosphère quotidienne. Surtout, la ville regorge de parcs et d’avenues sur lesquelles il est agréable de se promener, et de s’arrêter dans les petites boutiques, les restaurants et les cafés.

Un tour en vélo au canal Lachine à Montréal

Le Canal Lachine 

Je n’ai eu l’occasion de parcourir le Canal Lachine qu’à la toute fin de mon séjour, et c’est un endroit que j’ai particulièrement apprécié ! Quand on vit dans une grande ville, on a parfois envie d’un peu de calme et de verdure, deux éléments que cet endroit réunit parfaitement : il s’agit d’un canal traversant l’île de Montréal sur 14 kilomètres, bordé de pistes cyclables et d’espaces verts, duquel on a une vue atypique de Montréal et de ses buildings.

Si vous avez envie d’y faire un tour, je vous conseille de louer un vélo pour quelques heures afin d’aller jusqu’au bout, en pédalant au soleil. En effet, une jolie surprise vous attend au bout du canal : le joli parc René Levesque, formant comme une presqu’île donnant sur le Lac Saint-Louis. On a l’impression de se retrouver face à la mer, complètement détachés de l’atmosphère du centre ville.

Lire la suite